Guest blogs · International Nurses' Day · Male nursing · Reflection · Wound Care

A reflection on wound care from… France!

 

255px-Flag_of_France

Guillaume Regnier

Newly Registered Nurse

France

Analyse de situation N°1, USLD 1er étage

Situation Analysis Number 1

 

Actuellement en stage à l’USLD (Unité de Soins Longue Durée), j’ai eu l’occasion d’effectuer, pour la première fois, la réfection d’un pansement d’escarre sur un orteil. En effet, lors du soin et après avoir effectué quelques recherches sur le pansement en lui même, le matériel utilisé, le suivi de l’évolution de la plaie, etc …, je me suis aperçu qu’il y avait énormément de choses qui m’étaient inconnues et/ou différents des recherches effectuées. C’est pourquoi j’ai décidé d’analyser ce soin afin d’en acquérir les spécificités ainsi que de connaitre les outils de traçabilité et le matériel utilisé et enfin d’améliorer mon organisation personnelle lors de la réalisation d’un soin. Les objectifs fixés pour cette analyse et donc ce soin sont les suivants :

  • Réalisation d’un pansement en respectant la prescription et le protocole du CHB
  • Améliorer mon organisation avant/pendant/après un soin
  • Aménager mon environnement de façon à optimiser la réalisation de mon soin
  • Réaliser un suivi de la plaie et identifier l’évolution par rapport à la dernière réfection de pansement

Il est 10h, après m’être assuré que sa toilette ait été faite, lorsque je prépare le matériel nécessaire à la réfection du pansement de Mr F. . Il est entré dans le service le 8 mars 2016 pour un placement en institut pour une poursuite de prise en charge en soin palliatif ainsi que pour une perte d’autonomie avec un maintien à domicile impossible. Il a un carcinome épidermoïde ORL multi métastatique osseux, pulmonaire et ganglionnaire. Sa dernière chimio remonte au 1er février 2016. Il ne s’alimente pas par la bouche et a donc une sonde nasogastrique. Il a besoin d’une aide complète pour les soins d’hygiène, marche peu (avec aide d’un soignant et une canne). Il sait se faire comprendre mais s’énerve vite si l’on ne le comprend pas. Il est également incontinent urinaire et fécal. Il a également un ulcère gastrique récent évolutif. Il est également marié (sa femme est présente de manière régulière) et a un fils. Il est retraité (ancien commercial).

Currently on an internship at the USLD (Long Term Care Unit), I had the opportunity to perform, for the first time, the repair of a pressure ulcer dressing on a toe. Indeed, during the care and after doing some research on the dressing itself, the material used, monitoring the evolution of the wound, etc …, I realized that there were a lot of things which were unknown to me and / or different from the research carried out. That’s why I decided to analyze this care in order to acquire the specificities as well as to know the tools of traceability and the material used and finally to improve my personal organization during the realization of a care. The objectives set for this analysis and therefore this care are as follows:

  • Realization of a bandage respecting the prescription and the protocol of the CHB
  • Improve my organization before / during / after care
  • Develop my environment in order to optimize the realization of my care
  • Carry out a follow-up of the wound and identify the evolution compared to the last repair of dressing

It is 10am, after making sure that his toilet was made, when I prepare the equipment necessary for the repair of Mr F.’s dressing. He entered the service on March 8, 2016 for a placement in institute for a continuation of care in palliative care and for a loss of autonomy with an impossible home support. He has a squamous cell carcinoma multi-metastatic ENT bone, pulmonary and ganglionic. His last chemo dates back to February 1, 2016. It does not feed through the mouth and therefore has a nasogastric tube. He needs a complete help for the hygiene care, walks little (with the help of a carer and a cane). He knows how to make himself understood but gets upset quickly if we do not understand him. It is also incontinent urinary and fecal. He also has a recent progressive gastric ulcer. He is also married (his wife is present on a regular basis) and has a son. He is retired (former commercial).

 

Je consulte d’abord la fiche de suivi pansement, présente dans le dossier du patient, qui indique le matériel et le type de pansement ainsi que sa localisation. Il se situe donc sur le gros orteil gauche et c’est un pansement Bétadiné. N’ayant jamais réalisé ce type de pansement, je demande donc à l’IDE qui m’explique qu’il faut du Tulle Bétadiné (pansement médicamenteux à base d’iode, indiqué pour l’antisepsie des plaies ou brûlures superficielles et peu étendues, le traitement local d’appoint des affections de la peau et des muqueuses, primitivement bactériennes ou risquant de s’infecter) , des compresses et du Mefix. Je prépare donc le matériel nécessaire (comprenant également un set à pansement, de la Bétadine Scrub & Dermique, du sérum physiologique, une lame, un sachet DASRI qui servira de poubelle et une boite OPCT ainsi qu’une paire de gant). Je me rend donc dans la chambre du patient, informe et recueille le consentement du patient et allume ma présence. Première contrainte qui s’impose et à laquelle je n’avais pas pensé : Mr F. me dit être fatigué. Je décide donc de réaliser le pansement au lit. Je déballe donc mon matériel, prépare le nécessaire pour nettoyer la plaie dans le set à pansement. Je désinfecte mes mains au SHA et mets alors mes gants de façon à déballer le pansement précédent. Je vérifie l’état de la plaie (ici non inflammatoire, propre et sèche) afin d’en noter l’évolution dans les transmissions. J’enlève ensuite mes gants et commence la réfection du pansement comme indiqué dans le protocole (Bétadine en 4 temps) soit une détersion à la Bétadine Scrub, un rinçage au sérum physiologique, un séchage et enfin une désinfection à la Bétadine Dermique. Néanmoins, seconde contrainte : je n’avais pas pensé à protéger le lit, bien qu’il ne soit pas souillé à la fin du pansement. Je termine mon pansement et là, dernière contrainte : n’ayant pas préparé mon Mefix avant, il était donc compliqué de clôturer le soin. Je finis donc mon pansement, met le matériel dans le container ou dans le sac DASRI, me fait une friction au SHA, éteins ma présence et sort de la chambre. Je termine enfin par la rédaction des transmissions où j’indique l’état de la plaie actuelle ainsi que la fatigue du patient et remplis la fiche pansement.

I first consult the dressing follow-up sheet, present in the patient’s file, which indicates the material and type of dressing and its location. It is located on the big left toe and is a Betadine dressing. Having never made this type of dressing, I therefore ask the IDE that explains me that it needs Tulle Betadine (medical dressing with iodine, indicated for the antisepsis of wounds or superficial burns and small extent , local top-up treatment of skin and mucosal conditions, originally bacterial or at risk of infection), compresses and Mefix. So I prepare the necessary equipment (also including a dressing set, Betadine Scrub & Dermic, physiological saline, a blade, a DASRI bag that will serve as a bin and an OPCT box and a pair of gloves). I therefore go to the patient’s room, inform and collect the consent of the patient and turn on my presence. First constraint that is needed and to which I had not thought: Mr F. tells me to be tired. So I decide to do the bandage in bed. I unpack my material, prepare the necessary to clean the wound in the dressing set. I disinfect my hands at the SHA and then put on my gloves to unpack the previous dressing. I check the condition of the wound (here non-inflammatory, clean and dry) to note the evolution in the transmissions. I then take off my gloves and begin the repair of the dressing as indicated in the protocol (Betadine in 4 strokes) or a detersion to Betadine Scrub, a saline rinse, a drying and finally a disinfection with Betadine Dermal. Nevertheless, second constraint: I had not thought to protect the bed, although it is not stained at the end of the dressing. I finish my bandage and there, last constraint: not having prepared my Mefix before, it was therefore complicated to close the treatment. So I finish my dressing, put the material in the container or in the bag DASRI, rubs me at the SHA, turn off my presence and leave the room. Finally, I finish by writing the transmissions where I indicate the state of the current wound as well as the fatigue of the patient and fill the dressing sheet.

 

Au cours du pansement, je questionne le patient s’il se sent douloureux ou non et dialogue avec lui, ce qui permet aussi d’avoir le ressenti du patient le long du soin. Le patient n’étant pas douloureux, le soin s’est déroulé correctement. Cependant, une préparation du matériel plus minutieuse aurait permis d’éviter certaines situation délicate (préparation du Mefix, oubli du polysel pour protéger le lit) ce qui peut entrainer un risque infectieux ou encore la réfection du lit. Si le pansement devait se faire lorsque le patient est au fauteuil, il en serait d’autant plus compliqué de part le manque d’ergonomie et je pense que le faire lorsque le patient est encore au lit est préférable, aussi bien pour le patient que pour le soignant. De plus, un manque de préparation peut montrer un manque de maitrise de la part du soignant et donc angoisser le patient (de manière général). Cette organisation peut être améliorée en listant le matériel nécessaire au préalable afin de ne rien oublier mais également de pratiquer le soin pour en acquérir la technique et ainsi acquérir de l’assurance.

During the dressing, I question the patient if he feels painful or not and dialogue with him, which also allows to feel the patient along the treatment. The patient was not painful, the treatment went well. However, a more careful preparation of the material would have made it possible to avoid some delicate situation (preparation of the Mefix, forgetfulness of the polysel to protect the bed) which can lead to an infectious risk or the repair of the bed. If the dressing had to be done when the patient is in the chair, it would be all the more complicated because of the lack of ergonomics and I think that when the patient is still in bed is better, both for the patient and for the caregiver. In addition, a lack of preparation may show a lack of mastery on the part of the caregiver and thus anxiety the patient (generally). This organization can be improved by listing the necessary equipment beforehand in order not to forget anything but also to practice the care to acquire the technique and thus to acquire insurance.

 

La fiche de suivi pansement du CHB permet d’indiquer le site du pansement, le matériel utilisé, le temps dédié au pansement, si la zone est douloureuse pour le patient ou non. Mais il n’y a pas, hormis dans les transmissions écrites, du suivi de l’évolution de la plaie. En cherchant, j’ai trouvé une fiche pansement qui permettrait de compléter les informations collectées sur la feuille de suivi actuelle et ainsi d’avoir un regroupement des informations et améliorant encore le suivi de la plaie : http://www.sffpc.org/download.php?file=fiche_suivi.pdf

The CHB dressing follow-up sheet indicates the site of the dressing, the material used, the time dedicated to the dressing, whether the area is painful for the patient or not. But there is not, except in the written transmissions, the follow-up of the evolution of the wound. While searching, I found a dressing sheet that would complete the information collected on the current monitoring sheet and thus have a consolidation of information and further improving the follow-up of the wound: http://www.sffpc.org/download.php?file=fiche_suivi.pdf  

 

Dans mes recherches, je me suis également documenté sur les différents type de pansement et j’ai trouvé le tableau ci dessus qui permet d’acquérir les connaissances concernant les différents type de pansement ainsi que le type de matériel à utiliser sur les différentes plaies. Ensuite, je me suis demandé à quel stade l’escarre du patient était il. En consultant le tableau ci dessous, nous avons les différents stades ainsi que les signes cliniques identifiable à chacun. Dans le cas de Mr F., il s’agit d’un escarre de stade 2 car il est en cours de cicatrisation. En effet, la plaie est sèche, sans exsudat et non douloureuse.

In my research, I have also documented the different types of dressings and I found the table above that allows to acquire knowledge about the different types of dressings and the type of material to use on different wounds. Then I wondered at what stage the patient’s sore was there. By consulting the table below, we have the different stages as well as the clinical signs identifiable to each one. In the case of Mr F., it is a stage 2 eschar because it is being cicatrized. Indeed, the wound is dry, without exudate and not painful.

 

 

Concernant les écarts entre ma pratique et les objectifs fixés au début de cette analyse, il y en a plusieurs :

  • Tout d’abord la préparation de mon matériel : un soin doit être pensé avant sa réalisation, pendant et après celle ci. Or, dans le cas présent, j’ai oublié de préparer mon Mefix ce qui m’a un peu mis en difficulté. Dans une réalisation future, il faudra que je pense à bien lister tout le matériel nécessaire avant de sortir du pc et de me rendre dans la chambre du patient.
  • Ensuite l’organisation de mon environnement : je n’ai pas pensé à protéger le lit avec un polysel. Or, nous devons protéger l’environnement du patient afin de ne pas le souiller lors de la réalisation d’un soin. Dans une réalisation future, il faudra que je pense à ce point lors de la préparation de mon matériel et de l’organisation de mon environnement.

Regarding the discrepancies between my practice and the objectives set at the beginning of this analysis, there are several:

  • First of all the preparation of my material: a care must be thought before its realization, during and after this one. Now, in this case, I forgot to prepare my Mefix which put me a little in difficulty. In a future achievement, I will have to think of listing all the necessary equipment before leaving the pc and go to the patient’s room.
  • Then the organization of my environment: I did not think to protect the bed with a polysel. However, we must protect the patient’s environment so as not to defile it when performing a treatment. In a future realization, it will be necessary that I think at this point during the preparation of my material and the organization of my environment.

En conclusion, au cours de ce soin et après réalisation des recherches, j’ai pris connaissances des différents types de pansements existant ainsi que leurs modalités d’utilisation.  J’ai également pu mettre en application les cours de 2.10 S1 en terme de risque infectieux et des précautions nécessaires à prendre.
In conclusion, during this treatment and after carrying out the research, I became acquainted with the different types of dressings existing as well as their methods of use. I have also been able to implement courses of 2.10 S1 in terms of infectious risk and necessary precautions to take.

Je pense également que lors d’une prochaine réfection de pansement, je préparerai mieux mon matériel afin d’être sûr de ne rien oublier mais également vérifierais l’état du patient (fatigue, …) afin d’adapter au mieux mon soin.
I also think that during a next repair of dressing, I will better prepare my equipment to be sure not to forget anything but also check the patient’s condition (fatigue, …) to better adapt my care .

Enfin, j’ai pris connaissances des différents pansements, de leur utilisation et ai appris de mes erreurs dans le sens où un soin, quel qu’il soit, doit être pensé avant même la préparation du matériel. Cela m’a permis de me rendre compte que je manquais d’organisation et que c’est un point essentiel sur lequel il faudra, à l’avenir, que je travaille et régule pour améliorer la qualité de mes soins.
Finally, I learned about different dressings, their use and learned from my mistakes in the sense that a care, whatever it is, must be thought even before the preparation of the material. This allowed me to realize that I lacked organization and that it is an essential point on which it will be necessary, in the future, that I work and regulate to improve the qquality of my care. 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s